Archives de Catégorie: Savoirs

Marielle Macé : « Les livres sont des portes battantes sur la vie »

  Spécialiste de littérature française, directrice d’études et enseignante à l’EHESS, cette intellectuelle s’illustre par son souci de la justesse et de la justice. Elle rénove la pensée du style, questionne les usages et les possibilités de la littérature, une

Marielle Macé : « Les livres sont des portes battantes sur la vie »

  Spécialiste de littérature française, directrice d’études et enseignante à l’EHESS, cette intellectuelle s’illustre par son souci de la justesse et de la justice. Elle rénove la pensée du style, questionne les usages et les possibilités de la littérature, une

Jean-Luc Nancy : « Éros est revenu au-devant de la scène lorsque Dieu est mort »

Le philosophe Jean-Luc Nancy prolonge dans plusieurs livres récents sa réflexion sur le corps et le sexe en particulier. Il approche ce singulier-pluriel, omniprésent dans l’air d’une époque qui a prétendu le libérer en 1968 et cependant peu problématisé, à

Jean-Luc Nancy : « Éros est revenu au-devant de la scène lorsque Dieu est mort »

Le philosophe Jean-Luc Nancy prolonge dans plusieurs livres récents sa réflexion sur le corps et le sexe en particulier. Il approche ce singulier-pluriel, omniprésent dans l’air d’une époque qui a prétendu le libérer en 1968 et cependant peu problématisé, à

Sarah Bakewell : « L’existentialisme est une philosophie de l’action et des émotions »

Après une biographie iconoclaste et remarquée de Montaigne, l’auteure anglaise se passionne pour un courant révolutionnaire dont le foyer fut français et l’écho international : l’existentialisme. Elle livre une enquête philosophique et historique très réussie qui associe l’événement de la rencontre,

Sarah Bakewell : « L’existentialisme est une philosophie de l’action et des émotions »

Après une biographie iconoclaste et remarquée de Montaigne, l’auteure anglaise se passionne pour un courant révolutionnaire dont le foyer fut français et l’écho international : l’existentialisme. Elle livre une enquête philosophique et historique très réussie qui associe l’événement de la rencontre,

Les secondes vies de l’utopie

En 1516, Thomas More publie l’Utopie ou le Traité de la meilleure forme de gouvernement. Cinq siècles plus tard, l’utopisme abonde et l’utopie s’affirme comme une arme de la critique sociale.

Les secondes vies de l’utopie

En 1516, Thomas More publie l’Utopie ou le Traité de la meilleure forme de gouvernement. Cinq siècles plus tard, l’utopisme abonde et l’utopie s’affirme comme une arme de la critique sociale.

Alain Badiou : « La poésie tout entière m’habite »

Le philosophe qui parcourt le monde marque à nos côtés un temps d’arrêt pour dire et préciser, fait rare, son amour de la poésie, aussi élevé que sa passion des idées.

Alain Badiou : « La poésie tout entière m’habite »

Le philosophe qui parcourt le monde marque à nos côtés un temps d’arrêt pour dire et préciser, fait rare, son amour de la poésie, aussi élevé que sa passion des idées.

Que reste-t-il de Paul Ricœur chez Emmanuel Macron ?

Table ronde avec Michaël Fœssel, philosophe, professeur à l’École polytechnique, François Dosse, professeur d’histoire contemporaine, biographe de Paul Ricœur et Jean-Louis Schlegel, directeur du comité de rédaction de la revue Esprit, sociologue des religions.

Que reste-t-il de Paul Ricœur chez Emmanuel Macron ?

Table ronde avec Michaël Fœssel, philosophe, professeur à l’École polytechnique, François Dosse, professeur d’histoire contemporaine, biographe de Paul Ricœur et Jean-Louis Schlegel, directeur du comité de rédaction de la revue Esprit, sociologue des religions.

Admirons l’admirable

Michel Crépu, critique et actuel rédacteur en chef de la Nouvelle Revue française, signe un essai sur l’admiration qui a du souffle et du style.

Admirons l’admirable

Michel Crépu, critique et actuel rédacteur en chef de la Nouvelle Revue française, signe un essai sur l’admiration qui a du souffle et du style.