Marielle Macé : « Les livres sont des portes battantes sur la vie »

  Spécialiste de littérature française, directrice d’études et enseignante à l’EHESS, cette intellectuelle s’illustre par son souci de la justesse et de la justice. Elle rénove la pensée du style, questionne les usages et les possibilités de la littérature, une

Marielle Macé : « Les livres sont des portes battantes sur la vie »

  Spécialiste de littérature française, directrice d’études et enseignante à l’EHESS, cette intellectuelle s’illustre par son souci de la justesse et de la justice. Elle rénove la pensée du style, questionne les usages et les possibilités de la littérature, une

La joie douloureuse d’être là de Sandro Penna

  Grâce à une sélection de poèmes et de textes critiques réunis dans une édition magnifique, nous redécouvrons un poète italien aussi modeste que majeur.

La joie douloureuse d’être là de Sandro Penna

  Grâce à une sélection de poèmes et de textes critiques réunis dans une édition magnifique, nous redécouvrons un poète italien aussi modeste que majeur.

Eric Hazan : « Balzac a une grande tendresse, je crois, pour l’espèce humaine »

Dans un essai très documenté et vivant, l’écrivain et éditeur critique Éric Hazan, à la tête des éditions la Fabrique, qui fêtent leur vingtième anniversaire, étudie la relation de Balzac à Paris (1). Flâneur radical, cet amoureux de la capitale présente

Eric Hazan : « Balzac a une grande tendresse, je crois, pour l’espèce humaine »

Dans un essai très documenté et vivant, l’écrivain et éditeur critique Éric Hazan, à la tête des éditions la Fabrique, qui fêtent leur vingtième anniversaire, étudie la relation de Balzac à Paris (1). Flâneur radical, cet amoureux de la capitale présente

Jean-Luc Nancy : « Éros est revenu au-devant de la scène lorsque Dieu est mort »

Le philosophe Jean-Luc Nancy prolonge dans plusieurs livres récents sa réflexion sur le corps et le sexe en particulier. Il approche ce singulier-pluriel, omniprésent dans l’air d’une époque qui a prétendu le libérer en 1968 et cependant peu problématisé, à

Jean-Luc Nancy : « Éros est revenu au-devant de la scène lorsque Dieu est mort »

Le philosophe Jean-Luc Nancy prolonge dans plusieurs livres récents sa réflexion sur le corps et le sexe en particulier. Il approche ce singulier-pluriel, omniprésent dans l’air d’une époque qui a prétendu le libérer en 1968 et cependant peu problématisé, à

1832, année douce et terrible

L’historien et universitaire Thomas Bouchet offre une chronique polyphonique et presque réelle d’une période vue entre les murs. Une prouesse éditoriale.

1832, année douce et terrible

L’historien et universitaire Thomas Bouchet offre une chronique polyphonique et presque réelle d’une période vue entre les murs. Une prouesse éditoriale.

Kate Tempest, le soleil noir de Londres

Dans un chant et un premier roman vibrants qui paraissent en français, l’auteure anglaise Kate Tempest impose son style brut et une prose ardente.

Kate Tempest, le soleil noir de Londres

Dans un chant et un premier roman vibrants qui paraissent en français, l’auteure anglaise Kate Tempest impose son style brut et une prose ardente.

Sarah Bakewell : « L’existentialisme est une philosophie de l’action et des émotions »

Après une biographie iconoclaste et remarquée de Montaigne, l’auteure anglaise se passionne pour un courant révolutionnaire dont le foyer fut français et l’écho international : l’existentialisme. Elle livre une enquête philosophique et historique très réussie qui associe l’événement de la rencontre,

Sarah Bakewell : « L’existentialisme est une philosophie de l’action et des émotions »

Après une biographie iconoclaste et remarquée de Montaigne, l’auteure anglaise se passionne pour un courant révolutionnaire dont le foyer fut français et l’écho international : l’existentialisme. Elle livre une enquête philosophique et historique très réussie qui associe l’événement de la rencontre,