Comme un cochon dans la cohue

Servi par une très belle langue et une traduction remarquable par sa limpidité, le dernier roman (couronné par le prix du livre allemand 2017) de Robert Menasse offre une riche palette de personnages et une peinture inquiétante de l’Europe. Publicités

Comme un cochon dans la cohue

Servi par une très belle langue et une traduction remarquable par sa limpidité, le dernier roman (couronné par le prix du livre allemand 2017) de Robert Menasse offre une riche palette de personnages et une peinture inquiétante de l’Europe.

Simon Ghraichy : « Je suis un romantique dans la vie et devant un clavier »

Simon Ghraichy s’est imposé comme un des pianistes les plus palpitants de la scène classique. Fort de ses racines, latino-américaines et moyen-orientales, et de sa fougue, il revient avec un nouvel album, 33 (Deutsche Grammophon).

Simon Ghraichy : « Je suis un romantique dans la vie et devant un clavier »

Simon Ghraichy s’est imposé comme un des pianistes les plus palpitants de la scène classique. Fort de ses racines, latino-américaines et moyen-orientales, et de sa fougue, il revient avec un nouvel album, 33 (Deutsche Grammophon).

Tristan Garcia : « Nous vivons aujourd’hui avec la passion du particulier »

Le romancier, philosophe et enseignant publie simultanément Âmes (Gallimard), le premier volet d’ Histoire de la souffrance, et Kaléidoscope I (Léo Scheer), un recueil de textes volontairement hétéroclites. Il s’illustre dans la façon de saisir des sujets aussi variés que le

Tristan Garcia : « Nous vivons aujourd’hui avec la passion du particulier »

Le romancier, philosophe et enseignant publie simultanément Âmes (Gallimard), le premier volet d’ Histoire de la souffrance, et Kaléidoscope I (Léo Scheer), un recueil de textes volontairement hétéroclites. Il s’illustre dans la façon de saisir des sujets aussi variés que le

Jean-Christophe Bailly : « L’idée du poème, c’est de sauver le langage »

Poésie, théâtre, journaux, études… L’écrivain et intellectuel Jean-Christophe Bailly fait paraître deux livres, des récits croisés et une autobiographie augmentée, où rayonnent son amour des mots et sa connaissance des arts.

Jean-Christophe Bailly : « L’idée du poème, c’est de sauver le langage »

Poésie, théâtre, journaux, études… L’écrivain et intellectuel Jean-Christophe Bailly fait paraître deux livres, des récits croisés et une autobiographie augmentée, où rayonnent son amour des mots et sa connaissance des arts.

L’or des mots nouvaux

Pendant des mois, l’auteur et éditeur Laurent Nunez a fouillé les systèmes linguistiques au cours d’une quête « étrange et passionnante ». Il en revient avec pour butin des mots nouveaux. 

L’or des mots nouvaux

Pendant des mois, l’auteur et éditeur Laurent Nunez a fouillé les systèmes linguistiques au cours d’une quête « étrange et passionnante ». Il en revient avec pour butin des mots nouveaux. 

« La musique est un personnage de ma vie »

Les souvenirs ont des reflets changeants et je dois bien confesser que je bute souvent contre ma mémoire. On peut la dire trouée.

« La musique est un personnage de ma vie »

Les souvenirs ont des reflets changeants et je dois bien confesser que je bute souvent contre ma mémoire. On peut la dire trouée.

Regarde la ville tomber

Regarde la ville tomber. La formule coulerait presque de source, aussi claire et sauvage que le flux d’une rivière. Si la forme de cette expression, qui flirte avec l’oraison funèbre, est impérative, elle a peu à voir avec un souhait,

Regarde la ville tomber

Regarde la ville tomber. La formule coulerait presque de source, aussi claire et sauvage que le flux d’une rivière. Si la forme de cette expression, qui flirte avec l’oraison funèbre, est impérative, elle a peu à voir avec un souhait,